Le legs

Le legs vous permet d’organiser votre succession en répartissant vos biens et avoirs à des personnes physiques ou morales différentes.

Pour cela il vous suffit de rédiger un testament*. Votre legs ne prend effet qu’après votre disparition.

Il existe plusieurs types de legs : 

  • Legs universel : si vous choisissez de transmettre la totalité de vos biens à l’ODP.
  • Legs à titre universel : si vous souhaitez attribuer une quote-part de vos biens à l’ODP (la moitié du prix de vente d’une maison par exemple).
  • Legs particulier : pour un bien précis (par exemple immobilier, droits d’auteur, somme d’argent…).

Le testament : il est olographe quand vous l’écrivez de votre main (daté et signé) ou authentique s’il est rédigé par un notaire en présence de témoins. Un testament peut être modifié à tout moment. 

Quelques conseils de rédaction

N’oubliez pas de faire apparaître clairement :

  • La mention de la révocation de tout testament antérieur en faisant apparaître la mention suivante : « Ceci est mon testament qui révoque toutes dispositions antérieures »
  • L’intitulé exact de l’association :

Œuvre des Pupilles Orphelins de Fonds d’Entraide des Sapeurs-Pompiers de France
32 rue Bréguet – 75011 PARIS

  • Votre état civil complet
  • Date et signature
  • La liste de tous vos biens et la répartition aux personnes de votre choix
  • Et surtout évitez toute formule ambigüe

N’hésitez pas à en parler à votre notaire afin d’être guidé au mieux dans vos choix et vos droits, pour que vos dernières volontés soient respectées. 

Attention : si vous avez des héritiers (enfants ou conjoints), ces derniers héritent en priorité de ce qu’on appelle la réserve héréditaire.


Partager cet article :


Transmettre un avenir en héritage

POUR ALLER PLUS LOIN