Risques de brûlure

Les risques de brûlures sont nombreux : brûlure par liquide ou aliment chaud (eau, soupe, café, huile), par flammes, par objets chauds (équipements ménagers, casseroles chaudes, cheminées). Chacune de ces brûlures peut avoir de graves conséquences. Comment éviter la brûlure ? Comment réagir en cas d’accident ? Découvrez tous les conseils de prévention des sapeurs-pompiers !

Le saviez-vous ?

  • La brûlure est une lésion de la peau, des voies aériennes ou digestives ;
  • En France, 12 000 personnes par an sont hospitalisées à cause d’une brûlure* ;
  • Un quart des victimes a entre 0 et 4 ans* ;
  • 3 secondes suffisent à un bébé pour se brûler au 3e degré avec de l’eau à 60°C.

*Chiffres de 2012

Comment éviter l’accident de brûlure ?

En présence d’enfants

Dans la salle de bain et la cuisine :

  • Toujours vérifier la température du bain. L’eau doit être à 37°C ;

  • Ne jamais laisser un enfant seul dans le bain, il pourrait se brûler en ouvrant le robinet. De plus, il y a un risque de noyade ;
  • Installer sur les robinets, si possible, des dispositifs de sécurité permettant de contrôler la température de l’eau ;
  • Eloigner les enfants des appareils électroménagers et objets chauds (four, gazinière, ampoule, fer à repasser, chauffage, etc.) ;
  • Ne jamais laisser un enfant seul dans la cuisine, il pourrait attraper une casserole rempli d’un liquide chaud ;
  • Tourner la queue des casseroles vers l’intérieur de la gazinière, du plan de travail, etc. ;
  • Expliquer aux enfants de ne pas toucher les bruleurs de la gazinière, les plaques de cuisson, et la porte du four ;

Récipients et objets chauds :

  • Ne jamais laisser les récipients remplis de liquide ou aliment chaud à la portée des enfants ;
  • Ne pas passer à côté ou au-dessus d’un enfant avec un récipient remplis d’un liquide chaud ;
  • Ne pas porter un enfant en faisait la cuisine ou en ayant un récipient chaud dans les mains ;
  • Ne pas prendre un enfant sur les genoux en buvant une boisson chaude ;
  • Vérifier qu’un enfant ne puisse pas tirer sur une nappe, il pourrait renverser un récipient chaud ;
  • Expliquer aux enfants de ne pas toucher la porte de la cheminée.

Flammes et incendies :

  • Mettre hors de portée des enfants les allumettes et les briquets ;
  • Ne pas laisser un enfant s’approcher d’un barbecue ou d’une cheminée.

Les enfants ne sont pas les seuls concernés par le risque de brûlure, les adultes aussi doivent être vigilants.
Par exemple : Ne jamais allumer une cheminée ou un barbecue avec de l’alcool.

Comment bien réagir en cas de brûlure ?

Pour bien réagir face à une brûlure, il est nécessaire de connaitre les différentes brûlures possibles.
La victime est consciente et présente une brûlure causée par la chaleur, des substances chimiques, l’électricité, des frottements ou des radiations. On distingue :

La brûlure simple :

Une rougeur de la peau ou une cloque dont la surface est inférieure à celle de la moitié de la paume de la main de la victime (pour un adulte).

La brûlure grave :

  • Une ou plusieurs cloques dont la surface totale est supérieure à celle de la moitié de la paume de la main de la victime (pour un adulte) ;
  • Une destruction plus profonde (aspect blanchâtre ou noirâtre parfois indolore) associée souvent à des cloques et à une rougeur plus ou moins étendue ;
  • Une brûlure dont la localisation est sur le visage ou le cou, les mains, les articulations ou au voisinage des orifices naturels ;
  • Une brûlure d’origine électrique ou radiologique ;

Pour un enfant, une rougeur étendue de la peau (un coup de soleil généralisé par exemple).

Risques encourus

Suivant l’étendue, la profondeur et la localisation, la brûlure peut entraîner :

  • un danger immédiat comme une défaillance circulatoire (en cas de brûlure étendue) ou respiratoire (lors d’une brûlure au visage, au cou ou consécutive à l’inhalation de fumée) ;
  • une douleur sévère ;
  • des conséquences retardées comme une infection, des séquelles fonctionnelles ou esthétiques.

Comment réagir en tant que témoin d’une brûlure ?

Le sauveteur doit identifier la gravité et la nature de la brûlure afin d’adopter la conduite à tenir adaptée.

Devant une victime se plaignant d’une brûlure :

  • Refroidir immédiatement la surface brûlée par ruissellement d’eau du robinet tempérée, limitant ainsi son extension, ses conséquences et la douleur. Débuter l’arrosage 30 minutes après l’accident n’a pas d’intérêt ;

  • Retirer les vêtements, s’ils n’adhèrent pas à la peau ;

  • Évalue la gravité de la brûlure et adapter les bons gestes en fonction.

Face à une brûlure simple :

  • Poursuivre le refroidissement, jusqu’à disparition de la douleur.

  • Ne jamais percer les cloques mais les protéger par un pansement stérile.
  • Demander un avis médical :
    • pour vérifier la validité de la vaccination antitétanique ;
    • s’il s’agit d’un enfant ou d’un nourrisson ;
    • en cas d’apparition dans les jours qui suivent de fièvre, d’une zone chaude, rouge, gonflée ou douloureuse.

Face à une brûlure grave :

  • Alerter les secours en composant le 18 ou le 112.

  • Poursuivre le refroidissement, selon les consignes données.
  • Installer en position adaptée, après refroidissement :
    • allongée confortablement (lit, canapé, ou à défaut, sur le sol) ;
    • assise en cas de gêne respiratoire ;
    • en laissant la partie brûlée visible si possible ;
  • Surveiller continuellement.

Aucun produit ne doit être appliqué sur une brûlure grave sans avis médical. Une brûlure de la bouche ou du nez peut entraîner une difficulté respiratoire.

Cas particuliers

En présence d’une brûlure par produits chimiques :

  • Rincer immédiatement et abondamment à l’eau courante tempérée, suivant les consignes données lors de l’alerte des secours :

    • l’ensemble du corps en cas de projection sur les vêtements ou la peau ;
    • l’œil, s’il est atteint, en veillant à ce que l’eau de lavage ne coule pas sur l’autre œil ;
  • Ôter les vêtements imbibés de produits, en se protégeant.
  • Ne jamais faire vomir ou boire, en cas d’ingestion de produit chimique.
  • Conserver l’emballage du produit en cause.
  • Se laver les mains après avoir réalisé les gestes de secours.
  • Alerter les secours en composant le 18 ou le 112.

En présence d’une brûlure électrique :

  • Ne jamais toucher la victime avant la suppression du risque ;
  • Arroser la zone visiblement brûlée à l’eau courante tempérée ;
  • Alerter les secours en composant le 18 ou le 112.

En présence d’une brûlure interne par inhalation de vapeurs chaudes ou caustiques :

  • Placer la victime en position assise, en cas de difficultés respiratoires ;
  • Alerter les secours en composant le 18 ou le 112.


Dans chacun de ces cas, toujours appeler les secours en composant le 18 ou le 112 et suivre leurs conseils.


 

Sauvequiveut.fr

JOUEZ À WWW.SAUVEQUIVEUT.FR


Partager cet article :