Prévention des risques liés au malaise

Les risques de malaise sont nombreux : malaise dû à un coup de chaleur, à un coup de fatigue, malaise à la vue du sang, malaise cardiaque, accident vasculaire cérébral (AVC), etc. Chacun de ces malaises peut avoir de graves conséquences. Comment éviter le malaise ? Comment réagir en cas de malaise ? Découvrez tous les conseils de prévention des sapeurs-pompiers !

Le saviez-vous ?

Le malaise est une sensation désagréable qui traduit un trouble fonctionnel de l’organisme dont on ne peut pas déterminer l’origine. Cette sensation peut être répétitive, fugace ou durable et apparaît brutalement ou progressivement.

Comment éviter le malaise ?

  • Pratiquer des activités physiques régulières et rester conscient de ses capacités physiques ;
  • Veiller à son alimentation.

Pour éviter un quelconque malaise, il est nécessaire d’être vigilant au quotidien, aux signes de faiblesse ressentis. Ils peuvent être les signaux d’alerte d’un problème grave. Dans ce cas, consulter un médecin est la meilleure précaution à prendre.

Comment bien réagir en cas de malaise ?

Observer les signes d’apparition soudaine, isolés ou associés, même de très courte durée, qui peuvent orienter le médecin vers :

  • un accident cardiaque : douleur dans la poitrine ;
  • un accident vasculaire cérébral (AVC) :
    • faiblesse ou paralysie d’un bras ;
    • déformation de la face ;
    • perte de la vision d’un œil ou des deux ;
    • difficulté de langage (incohérence de la parole) ou de compréhension ;
    • mal de tête sévère, inhabituel ;
    • perte d’équilibre, instabilité de la marche ou chute inexpliquée.

Dans les deux cas, une prise en charge urgente est nécessaire.

La victime peut se plaindre aussi :

  • d’une douleur abdominale intense ;
  • d’une difficulté à respirer ou à parler ;
  • d’une sensation de froid et présente des sueurs abondantes ou une pâleur intense.

✆ Appel d'urgence : un numéro unique, le 112

Numéro d’urgence gratuit et accessible partout en Europe, le 112 permet de joindre les services de secours du département qui enverront les moyens adaptés. Le 112 fonctionne même depuis un téléphone verrouillé ou ne disposant pas d’une carte SIM.

[ En savoir plus sur les appels d'urgence ]

Comment réagir en tant que témoin d’un malaise ?

  • Placer la victime au repos en position :
    • allongée confortablement (lit ou canapé), ou à défaut sur le sol ;
    • assise en cas de difficultés respiratoires ;
    • dans la position où la victime se sent le mieux.
  • Desserrer les vêtements en cas de gêne (cravate, ceinture, …).
  • Rassurer la victime en lui parlant régulièrement.
  • Protéger contre la chaleur, le froid ou les intempéries.
  • Se renseigner auprès de la victime ou de son entourage sur :
    • son âge ;
    • la durée du malaise ;
    • son état de santé actuel (maladies, hospitalisations ou traumatismes récents) ;
    • les traitements médicamenteux suivis ;
    • la survenue d’un malaise identique par le passé.
  • À sa demande, lui donner :
    • son traitement habituel pour ce type de malaise ;
    • du sucre en morceaux…
  • Demander un avis médical au SAMU en composant le 15 et transmettre les informations recueillies (souvent le médecin régulateur demande à parler directement à la victime) puis appliquer les consignes. Ou appeler les secours en composant le 18 ou le 112.
  • En cas d’aggravation en attendant les secours :
    • contacter à nouveau les services de secours pour signaler l’aggravation ;
    • pratiquer les gestes qui s’imposent, si elle a perdu connaissance.
  • Surveiller la victime jusqu’à l’arrivée des secours.

 

Sauvequiveut.fr

JOUEZ À WWW.SAUVEQUIVEUT.FR


Partager cet article :