Journée des droits des femmes : la féminisation des effectifs chez les sapeurs-pompiers de France

Solidarité - Le 08 mars 2019

La journée internationale des droits des femmes, le vendredi 8 mars 2019, est l'occasion de faire un point sur leur présence au cœur des effectifs de sapeurs-pompiers en France. Elles ne sont aujourd'hui que 16% à exercer cette activité, soit 1 sapeur-pompier sur 6. Elles constituent donc une ressource précieuse à valoriser, notamment pour le volontariat.

Femmes chez les sapeurs-pompiers

Les femmes sont autorisées à exercer l'activité de sapeur-pompier en France depuis une quarantaine d'année : le décret du 25 octobre 1976 annonce ainsi que « les corps des sapeurs-pompiers communaux peuvent être composés de personnels tant masculins que féminins ». Le taux de féminisation des centres d'incendie et de secours a progressé au cours de ces décennies, mais les femmes ne représentent toujours que 16% des effectifs de sapeurs-pompiers civils.

En savoir plus sur le décret du 25 octobre 1976

Les effectifs féminins chez les sapeurs-pompiers

Chiffres clés

Sources : édition 2018 des statistiques des services d’incendie et de secours, portant sur l’année 2017, par la Direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises (DGSCGC).

Aujourd'hui, en France, 1 sapeur-pompier sur 6 est une femme

  • Plus de 38.800 femmes sont sapeurs-pompiers en France,
  • Le nombre de femmes chez les sapeurs-pompiers a augmenté de 5% entre 2016 et 2017,
  • Elles représentent 16% des effectifs civils,
  • Elles représentent 4% des sapeurs-pompiers militaires,
  • 50% des effectifs du service de santé et de secours médical (SSSM) sont féminins,
  • Dans les Services départementaux d'incendie et de secours (SDIS), 55 % des personnels administratifs et techniques spécialisés (PATS) sont des femmes.

Grades

Bien qu'elles soient de plus en plus nombreuses à rejoindre les rangs des sapeurs-pompiers, les femmes sont encore peu représentées parmi les officiers, notamment par rapport aux autres corps en uniformes : en 2016, elles constituaient 24% des effectifs de la police nationale et 17,5% de ceux de la gendarmerie nationale.

  • Chez les sapeurs-pompiers professionnels (hors SSSM), les femmes représentent :
    • 34% des sapeurs,
    • 6% des caporaux,
    • 3% des sous-officiers,
    • 4% des officiers.
  • Chez les sapeurs-pompiers volontaires (hors SSSM), les femmes représentent :
    • 25% des sapeurs,
    • 15% des caporaux,
    • 8% des sous-officiers,
    • 7% des officiers.

La féminisation des casernes, un enjeu fort de la Mission volontariat sapeurs-pompiers

Remis en mai 2018 au ministre de l'Intérieur, le rapport de la Mission volontariat sapeurs-pompiers propose des solutions concrètes pour favoriser le recrutement, la fidélisation et la reconnaissance des sapeurs-pompiers volontaires (SPV) en France. Suite à cela, le ministre a présenté son plan d'action 2019-2021 lors du congrès national des sapeurs-pompiers de France à Bourg-en-Bresse (Ain) en septembre 2018, qui comporte 37 mesures pour consolider le modèle altruiste et diversifier le recrutement des sapeurs-pompiers volontaires.

La première mesure du plan d'action est consacrée à l'accueil des effectifs féminins : adaptation des locaux, des équipements et de l’habillement, développement des pratiques de parrainage des nouvelles arrivantes.

Voir le plan d'action 2019-2021 pour le recrutement de sapeurs-pompiers volontaires

En savoir plus sur la Mission volontariat sapeurs-pompiers

Sapeur-pompier, pourquoi pas vous ?

Vous avez le sens de l'engagement au service des autres, de l'altruisme et de la solidarité ? Et si, vous aussi, vous rejoigniez les rangs des sapeurs-pompiers? 

Devenir sapeur-pompier

Courage et dévouement

Partager cet article :