Devenir sapeur-pompier

L’univers des sapeurs-pompiers est large. Plusieurs métiers et statuts existent. Pour vous y retrouver, nous vous proposons de répondre aux questions suivantes : Comment devenir sapeur-pompier volontaire (SPV), sapeur-pompier professionnel (SPP), sapeur-pompier militaire ou encore jeune sapeur-pompier (JSP) ? Comment intégrer le service de santé et de secours médical (SSSM) ou les métiers de la sûreté ?

Devenir sapeur-pompier volontaire

Si vous souhaitez vous engager pour aider votre prochain tout en ayant une autre activité professionnelle, le statut de sapeur-pompier volontaire peut vous permettre d’y parvenir. N’hésitez pas à consulter les principales conditions d’engagement ainsi que les conditions d’aptitude médicale avant de préparer votre dossier de candidature.

[En savoir plus]

Devenir sapeur-pompier professionnel

Fonctionnaires des collectivités territoriales, les sapeurs-pompiers professionnels représentent 40.800 hommes et femmes. Tout comme pour les sapeurs-pompiers volontaires, les modalités d’accès à la profession sont spécifiques : aptitudes médicales, épreuves physiques et sportives, épreuves d’admissibilité.

[En savoir plus]

Devenir sapeur-pompier militaire

Issus de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) et du bataillon de marins pompiers de Marseille (BMPM), les 12.300 sapeurs-pompiers militaires relèvent d’une organisation et de méthodes de recrutement spécifiques.

[En savoir plus]

Devenir jeune sapeur-pompier

Etre jeune sapeur-pompier, c’est l’occasion d’apprendre les gestes qui sauvent et de se préparer à des compétitions sportives. Ils représentent 27.800 filles et garçons qui se retrouvent chaque semaine durant l’année scolaire.

[En savoir plus]

Intégrer le service de santé et de secours médical

Médecins, infirmiers, pharmaciens, vétérinaires et psychologues peuvent s’engager en qualité de sapeur-pompier volontaire ou, sur concours, sapeur-pompier professionnel. 

[En savoir plus]


Partager cet article :


rejoins-nous !