Unions et amicales

L’activité sapeur-pompier lie de façon indéfectible opérationnel et associatif. Source d’échanges et de partage, la vie associative resserre chaque jour davantage les liens qui unissent les sapeurs-pompiers de France. Elle recouvre à la fois les activités sportives, la solidarité, la défense des intérêts des sapeurs-pompiers… Du niveau local avec les amicales jusqu’au niveau national de la Fédération en passant par les unions départementales et régionales, c’est la force de notre communauté.

Les unions, piliers du réseau associatif

Les 99 unions départementales et les 13 unions régionales de sapeurs-pompiers sont les piliers du réseau associatif.

Composée, comme tous les maillons du réseau fédéral, de sapeurs-pompiers élus, l'union constitue le relais départemental de l’amicale. À ce titre, les unions coordonnent et garantissent le bon fonctionnement des sections de jeunes sapeurs-pompiers (JSP) animées par les amicales. Elles sont également habilitées, via la FNSPF, à la formation au secourisme du grand public. À travers elles, les sapeurs-pompiers sont l’un des principaux acteurs dans ce domaine en France. Dans le domaine social, l’union peut porter secours à la famille en cas d’accident, de décès ou de situation difficile. Elle agit alors en relais des amicales et des associations nationales telles que l’Œuvre des Pupilles ou la Fédération.

Sans oublier les compétitions sportives, les congrès départementaux et régionaux, la promotion des musiques sapeurs-pompiers, l'histoire et la conservation du patrimoine, les loisirs...

Au-delà de ces missions partagées avec les amicales au niveau local, l’union assure la représentation des sapeurs-pompiers et la défense de leurs intérêts auprès des pouvoirs publics locaux et des autorités d’emploi. Pour la gestion de ses activités, l'union s’appuie sur des commissions dont les travaux, relayés au niveau régional puis fédéral, permettent de mener des actions d’envergure au niveau national, de relayer les informations et de favoriser les échanges entre sapeurs-pompiers de tout le territoire.

Présidents d’union et autres membres se réunissent régulièrement à la maison des sapeurs-pompiers pour échanger sur les bonnes pratiques des différents départements. La Fédération propose également chaque année des formations sur tous les aspects de la gestion associative (comptabilité, droit, communication etc…).

Les amicales, au cœur de la vie des casernes

Un centre de secours = une amicale. Cela représente donc 7.000 associations, réparties sur le territoire, au plus proche des sapeurs-pompiers dans leur caserne. Les sapeurs-pompiers élus par leurs camarades, sans conditions de catégorie ou de grade, mènent au travers de l’amicale de nombreuses activités : Sainte Barbe, bal du 14 Juillet, Téléthon, journées portes ouvertes... sans oublier les sections de jeunes sapeurs-pompiers (JSP), les compétitions sportives, la promotion des musiques sapeurs-pompiers, l'histoire et la conservation du patrimoine, les loisirs...

Issues des centres de secours, elles remplissent en premier lieu un rôle social de cohésion et d’entraide entre les sapeurs-pompiers. La vente des calendriers leur permet en effet de venir en aide aux sapeurs-pompiers en difficulté, que les amicales peuvent détecter plus facilement par leur implication au sein des casernes.

Les amicales peuvent ensuite contacter l’union départementale afin de mobiliser au besoin les sapeurs-pompiers du département, de la région, ou même la Fédération, l’Œuvre des pupilles ou la MNSPF en fonction des cas.


Partager cet article :


Publication

Avis de décès

[AVIS DE DÉCÈS]

La FNSPF, l'ODP et la MNSPF ont le regret de vous annoncer le décès en service commandé, le 20 mai au soir, à l’âge de 60 ans, du caporal-chef Guy TURPIN, sapeur-pompier volontaire au corps départemental du Cher, affecté au centre de secours de La Chapelle d’Angillon.

Il a été victime d’une sortie de route de son FPTHR, en se rendant sur intervention.

Guy TURPIN était marié et père de deux enfants, dont un fils de 20 ans, également sapeur-pompier volontaire, présent dans le fourgon pompe tonne et blessé, avec deux de ses collègues, au moment de l’accident.

Les obsèques se dérouleront le vendredi 26 mai à La Chapelle d’Angillon en présence d’Eric FAURE, président de la FNSPF et de l’ODP, de Christian LETELLIER, secrétaire général de l’ODP et de Jérôme LAPP, secrétaire général de la MNSPF.
Des informations complémentaires sur les modalités horaires des obsèques vous seront communiquées ultérieurement.

Toutes nos pensées vont vers sa famille, ses collègues et ses amis.