Mission volontariat sapeurs-pompiers

Une mission de réflexion pour promouvoir le volontariat chez les sapeurs-pompiers a été lancée par le ministre de l’Intérieur le 4 décembre 2017. Après plusieurs mois de travaux de réflexions et de consultations, le rapport de la mission volontariat sapeurs-pompiers a été remis mercredi 23 mai au ministre. Ce rapport propose des solutions concrètes et ambitieuses pour favoriser le recrutement de sapeur-pompier volontaire, leur fidélisation et la reconnaissance de leur engagement citoyen, afin de franchir au plus vite le seuil de 200.000 sapeurs-pompiers volontaires.

Sur les 247.000 sapeurs-pompiers de France, quelques 194.000 sont des sapeurs-pompiers volontaires, soit près de 80%. Soutenir et renforcer le volontariat est une nécessité.

À la suite des travaux issus de la commission « Ambition volontariat » en 2009 puis de l’Engagement national pris au congrès à Chambéry en 2013, des avancées ont vu le jour et ont permis de stabiliser les effectifs des sapeurs-pompiers volontaires. L’objectif est désormais de dépasser au plus vite le seuil des 200.000 hommes et femmes engagés.

Dans la perspective du nouveau plan de volontariat pour les sapeurs-pompiers qui sera proposé en 2018, une mission de réflexion dédiée a été lancée le lundi 4 décembre par Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur.

Enquête

Les membres de la mission ont tenu à accorder une place importante aux acteurs concernés mais aussi au grand public dans les débats. C'est pourquoi ils ont lancé une grande consultation sous la forme d'une enquête en ligne. Celle-ci est désormais close. Près de 25.000 participations ont été enregistrées.

Auditions

Le mercredi 17 janvier 2018, les membres de la mission volontariat ont lancé leur phase d’auditions. Réunis à la Maison des sapeurs-pompiers de France, ils ont reçu Stéphane Chevrier et Marc Riedel, sociologues, pour une table-ronde consacrée à l’engagement citoyen, ainsi que Jacques Garau, directeur général de l’Assemblée permanente des chambres des métiers et de l’artisanat (APCMA), afin d’échanger à propos des relations entre les sapeurs-pompiers volontaires et leur employeur privé. Enfin, les membres de la missions ont poursuivi les travaux par une réflexion sur la directive européenne « temps de travail » et les mesures socio-éducatives d’incitation.

Le mercredi 24 janvier, les membres de la mission ont reçu :

  • Croix-Rouge française : Alain Rissetto, directeur de l’urgence et des opérations, et Alexandra Houy, responsable du pôle bénévolat et jeunesse à la direction des activités bénévoles et de l’engagement,
  • Fédération nationale de protection civile (FNPC) : Paul Francheterre, président, et Frédéric Jalladeau, délégué général,
  • Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET) : Sébastien Jallet, commissaire général délégué, directeur de la ville et de la cohésion urbaine, et Françis Bouyer, sous-directeur chargé de la cohésion et du développement social à la direction de la ville.

Troisième séance d’auditions, le mercredi 7 février. Les membres de la mission ont reçu à l’assemblée nationale : 

  • Jean-Marc Sauvé, vice-président du Conseil d’État, et Laurence Marion, respectivement co-auteur et rapporteure générale du rapport « Pour que vive la fraternité : propositions pour une réserve citoyenne », remis au président de la République en 2015.
  • Les délégations des organisations syndicales de sapeurs-pompiers professionnels : FA, FO, SNSPP-PATS, CGT, Avenir secours, SPADIS-CFTC et UNSA SDIS. Des contributions écrites ont été transmises par Interco-CFDT et SUD SDIS.

La séance du mercredi 21 février a permis d’entendre les organisations représentatives des employeurs privés (MEDEF, Union des entreprises de proximité et Chambres d’agriculture) comme publics (Associations des maires de France et des présidents d’intercommunalité, des petites villes de France et des maires ruraux de France). Ont également été reçus le préfet Yannick Blanc (président de l’Agence du service civique) et le général de division Gaëtan Poncelin de Raucourt (secrétaire général de la Garde nationale et du Conseil supérieur de la réserve militaire). Par ailleurs, le séminaire des DDSIS organisé la veille par la DGSCGC avait pour thème l’engagement et la fidélisation des SPV.

Lors de la séance du 1er mars, les membres de la mission ont échangé avec plusieurs parlementaires investis dans la promotion du volontariat de sapeurs-pompiers. Ils ont ensuite entendu le contrôleur général Laurent Ferlay, président de l’ANDSIS, et Jean-Paul Delevoye, haut-commissaire à la réforme des retraites. Leur réflexion a enfin porté sur l’intégration des jeunes : passerelle JSP-SPV, ciblage des jeunes urbains et des étudiants, pistes en lien avec le futur service national universel obligatoire, etc.

Le mercredi 14 mars, les membres de la mission ont reçu Fabienne Raymond, directrice générale de la Mutuelle nationale des sapeurs-pompiers de France (MNSPF), ainsi que Pascal Beaubat, Nicolas Sarkadi, Olivier Desquiens et Laurent Michel, représentants de la mutuelle Intériale. Ils ont ensuite entendu l’exposé du colonel Jean-François Schmauch sur l’organisation des services d’incendie et de secours et du volontariat dans plusieurs pays européens.

Le mercredi 28 mars, les membres de la mission ont entendu l’amiral Alain Béreau, rapporteur général en 2009 de la commission « ambition volontariat » et ancien membre du CNSPV, puis Jean-Paul Bacquet, ancien député du Puy-de-Dôme et ancien président du CNSPV, et Rémi Delatte, député de la Côte-d’Or.

Réunie le 5 avril à la Maison des sapeurs-pompiers de France, la mission a achevé son programme d’auditions, avec un échange de vues avec le groupe de travail créé auprès du président de la République afin de proposer le cadre du service national universel voulu par le chef de l’Etat, et la contribution potentielle de ce dispositif au développement du volontariat de sapeur-pompier et à la résilience des populations.

Les membres de la mission volontariat ont achevé leurs travaux le 11 avril, avec une séance consacrée à la finalisation de leurs préconisations. La remise du rapport au ministre de l’Intérieur est en cours de programmation et devrait intervenir prochainement, en mai 2018.

Mission volontariat : rencontre à Avignon le 9 février 2018
Mission volontariat : rencontre à Avignon le 9 février 2018

Visites de terrain

Parallèlement aux auditions, certains élus membres de la mission se sont rendus dans leur territoire afin d’échanger avec les sapeurs-pompiers sur les enjeux et défis du volontariat de demain :

  • Olivier Richefou, président du conseil départemental de la Mayenne et de la CNSIS, a participé le 31 janvier à une soirée de débats dans son département, et a rencontré, le 22 février des sapeurs-pompiers de Bretagne à Saint-Brieuc.
  • Fabien Matras, député du Var, a rencontré le 9 février les représentants des sapeurs-pompiers volontaires de la zone Sud Est.
  • Accompagnée du colonel Éric Faure, président de la FNSPF, la sénatrice Catherine Troendlé, vice-présidente du Sénat, présidente du CNSPV et vice-présidente de la CNSIS s'est rendue le 27 mars à Nevers dans la Nièvre, pour rencontrer les représentants des sapeurs-pompiers du département, confrontés à la potentielle fermeture de services d'urgences alors même qu'ils sont confrontés à une hausse significative de sollicitations.

Calendrier

  • 4 décembre 2017 : lancement de la mission de réflexion
  • 23 mai 2018 : remise du rapport au ministre de l'Intérieur
  • 26 au 29 septembre 2018 : présentation du nouveau plan volontariat lors du congrès national des sapeurs-pompiers à Bourg-en-Bresse (Ain).

Les membres de la mission

  • Catherine Troendlé, sénatrice du Haut-Rhin, vice-présidente du Sénat, présidente du conseil national des sapeurs-pompiers volontaires (CNSPV) depuis septembre 2017, vice-présidente de la conférence nationale des services d'incendie et de secours (CNSIS).
  • Eric Faure, président de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France depuis 2011, président de l’Œuvre des pupilles orphelins et fonds d’entraide des sapeurs-pompiers de France (ODP), sapeur-pompier volontaire de 1979 à 1987. Il est actuellement directeur du service d'incendie et de secours de Seine-et-Marne (DDSIS).
  • Olivier Richefou, président du conseil départemental de la Mayenne, président de la conférence nationale des services d'incendie et de secours (CNSIS) depuis septembre 2015.
  • Fabien Matras, député du Var, membre de la CNSIS. « Issu de la société civile et lui-même sapeur-pompier volontaire par le passé, il saura nourrir les travaux de la mission d’une double expertise, parlementaire et personnelle », a indiqué Gérard Collomb le 4 décembre lors de l’installation de la mission.
  • Pierre Brajeux, vice-président du Mouvement des entreprises de France (MEDEF), PDG de Torann France, groupe de sécurité privée.

La direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises (DGSCGC) et la FNSPF assurent un appui administratif et logistique.

Viendront contribuer aux travaux de cette mission : élus locaux, représentants des chefs d’entreprise, représentants de l’Education Nationale, des chercheurs, des sociologues, des géographes…

Ministère de l'intérieur : dossier de presse du lancement de la mission - 4 décembre 2017

FNSPF : communiqué de presse lancement mission - 4 décembre 2017

Suivre l'actualité de la mission volontariat sur les réseaux sociaux

Twitter @MissionSPV

Facebook : mission volontariat


Partager cet article :