Jeunesse

La communauté des sapeurs-pompiers de France compte 27.500 jeunes sapeurs-pompiers et 48.000 sapeurs-pompiers volontaires de moins de 25 ans. La Fédération a donc une grande responsabilité d’accompagnement envers les jeunes qui font le choix de s’engager pour autrui. C’est pourquoi, elle œuvre sur deux volets complémentaires : le renforcement des outils, de la formation et de l’accompagnement des « JSP » et de leurs animateurs d’une part, et l’accompagnement à la citoyenneté d’autre part, notamment par son engagement dans le service civique.

Jeune sapeur-pompier

La FNSPF, tête de réseau des jeunes sapeurs-pompiers (JSP)

C’est grâce au réseau associatif des sapeurs-pompiers que les cadets, puis les jeunes sapeurs-pompiers ont vu le jour et se sont développés, socles d’engagement citoyen et marchepied vers le volontariat de sapeur-pompier.

Au quotidien, la FNSPF, par sa commission de travail dédiée aux JSP, se fait l’animatrice du réseau de ces 26.636 jeunes et de leurs animateurs, en lien avec les services concernés au sein du ministère de l’Intérieur. En effet, c’est par un véritable travail de collaboration et de coproduction entre le monde associatif des sapeurs-pompiers et le service public qu’ils servent, que les sections ou écoles de JSP vivent et se développent.

Ainsi, suite à une large consultation des besoins exprimés par les sections locales, la FNSPF a établi le nouveau programme de formation et l’a proposé à la Direction générale de la Sécurité civile et de la gestion des crises au sein du ministère de l’Intérieur.

La FNSPF soutient aussi le développement des activités et des sections de JSP, par la facilitation de l’engagement en tant qu’animateur. Elle a ainsi travaillé main dans la main avec le ministère de l’Intérieur afin d’aboutir à la circulaire du 20 mai 2014, qui dispense partiellement les animateurs de JSP de formation de maintien des acquis pour leur activité opérationnelle de sapeur-pompier. Cela leur dégage ainsi du temps et est une véritable reconnaissance de l’action qu’ils mènent chaque semaine auprès des jeunes.

La Fédération accompagne son réseau dans la communication autour des jeunes sapeurs-pompiers et met ainsi à disposition de ses unions départementales des supports de communication dédiés au recrutement ou à l’animation du réseau.

Par ailleurs, la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France organise tous les deux ans, le rassemblement technique national des jeunes sapeurs-pompiers (RTN JSP) qui comprend un concours de manœuvres et un défi sportif ludique. Sélectionnées lors de compétitions régionales et départementales organisées par le réseau associatif des unions départementales et régionales de sapeurs-pompiers, les équipes participantes au RTN se départagent sur des manœuvres portant sur l’incendie et le secourisme.

facebook Jeunes sapeurs-pompiers

Service civique

Le service civique chez les sapeurs-pompiers

Dès la création du service civique (loi du 10 mars 2010), la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF) a été partenaire du dispositif. Elle a contribué à sa mise en place (notamment en œuvrant pour l’intégration du PSC1 dans la formation de tous les engagés) et a été parmi les premières associations agréées pour l’accueil de jeunes en service civique. Depuis, elle est membre du comité stratégique de l’Agence du service civique.

Le service civique est un dispositif qui permet à des jeunes (16-25 ans) de vivre un engagement citoyen ponctuel (8 mois en moyenne) pour des missions qui relèvent de l’intérêt général. Grâce à l’agrément fédéral, les unions départementales de sapeurs-pompiers accueillent des jeunes pour des actions de promotion de l’engagement volontaire, de prévention des risques du quotidien, de soutien à la formation aux gestes qui sauvent ou encore pour des actions de solidarité.

En complément, la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France est un partenaire privilégié du ministère de l’Intérieur dans son engagement à répondre aux objectifs de montée en puissance du dispositif service civique fixés par le président de la République, par l’augmentation du nombre de jeunes accueillis au sein de ses services ou associations agréées de sécurité civile.

Enfin, la FNSPF est titulaire du marché public de formation au PSC1 (prévention et secours civiques de niveau 1) pour tous les jeunes qui effectuent un service civique. Ce sont ses Unions départementales ainsi que ses partenaires qui effectuent les formations dans les territoires.


Partager cet article :


Publication

Avis de décès

[AVIS DE DÉCÈS]

La FNSPF, l'ODP et la MNSPF ont le regret de vous annoncer le décès en service commandé, le 20 mai au soir, à l’âge de 60 ans, du caporal-chef Guy TURPIN, sapeur-pompier volontaire au corps départemental du Cher, affecté au centre de secours de La Chapelle d’Angillon.

Il a été victime d’une sortie de route de son FPTHR, en se rendant sur intervention.

Guy TURPIN était marié et père de deux enfants, dont un fils de 20 ans, également sapeur-pompier volontaire, présent dans le fourgon pompe tonne et blessé, avec deux de ses collègues, au moment de l’accident.

Les obsèques se dérouleront le vendredi 26 mai à La Chapelle d’Angillon en présence d’Eric FAURE, président de la FNSPF et de l’ODP, de Christian LETELLIER, secrétaire général de l’ODP et de Jérôme LAPP, secrétaire général de la MNSPF.
Des informations complémentaires sur les modalités horaires des obsèques vous seront communiquées ultérieurement.

Toutes nos pensées vont vers sa famille, ses collègues et ses amis.