Un nouveau classement pour les services départementaux d'incendie et de secours (SDIS)

Institutionnel - Le 26 janvier 2017

Suite à la parution, le 2 janvier 2017 d'un arrêté fixant les critères de classement des services départementaux d’incendie et de secours (SDIS) en trois catégories (A, B et C) contre cinq précédemment, un nouveau classement des SDIS a été publié au Journal officiel par le ministère de l'Intérieur mercredi 25 janvier 2017.

Au revoir les chiffres, bonjour les lettres ! C'est ainsi que l'on pourrait résumer la récente réforme mise en place par le ministère de l'Intérieur, concernant l'établissement du classement des services départementaux d'incendie et de secours (SDIS). Initialement classés en cinq catégories, en fonction de la population défendue dans le département, l’effectif de sapeurs-pompiers professionnels et volontaires, ainsi que le budget, les SDIS font désormais l’objet d’une classification à trois niveaux : « A », « B » et « C », conformément à l'arrêté pris par le ministre de l'Intérieur le 2 janvier 2017.

Une classification simplifiée

Alors que la précédente méthode de calcul était basée sur un système de points attribués en fonction des trois critères précédemment énoncés (population, effectif et budget), la nouvelle classification ne se base plus que sur le nombre d'habitants peuplant le département défendu, avec des seuils qui se situent à 400.000 et 900.000 habitants. Ce nouveau classement ne devrait toutefois par avoir d'incidence majeure sur les effectifs d’encadrement, principalement concernés par cette classification.

En pratique, d’après le classement établi par arrêté du ministre de l’Intérieur le 21 janvier 2017 et diffusé au Journal officiel le 25 janvier, 20 SDIS sont aujourd'hui classés en catégorie A,  37 en catégorie B et 40 en catégorie C.

Cartographe du nouveau classement des SDIS (Janvier 2017)

Consultez et téléchargez l'arrêté du 21 janvier 2017 comportant le nouveau classement des SDIS

A voir aussi :