Un moment magique au 124e Congrès

Institutionnel - Le 11 octobre 2017

[MAGAZINE] Une messe lors d’un congrès des sapeurs-pompiers de France, cela ne s’était encore jamais vu ! Le 11 octobre 2017, c'était une première dans la cathédrale d’Ajaccio (Corse) pleine à craquer, débordant sur le parvis face à la mer.

La messe

Ce sont des chants corses qui ont marqué l’entrée dans la cathédrale, de quoi rappeler que nous sommes bien sur l’île de Beauté. Monseigneur Olivier Jacques Marie de Germay, évêque d’Ajaccio, a commencé par qualifier ce congrès « d’événement national très important », avant de rendre un hommage appuyé « aux femmes et aux hommes qui risquent leur vie, certains gardant les stigmates de leur engagement auprès des autres ». Sur un ton non dénué d’un certain humour, il a souligné : « Il paraît que c’est la première fois qu’une messe se fait. Ici, ce n’est pas la laïcité à la française, c’est la laïcité à la Corse ! ». Pour l’occasion, une prière du sapeur-pompier a été spécialement écrite.

Une belle mosaïque

Dans la nef, des prélats, dont le père Boccheciampe, sapeur-pompier volontaire et curé des sapeurs-pompiers de Corse, ainsi que des sapeurs-pompiers de différents âges. Jean-Luc Casini, sapeur-pompier du Sdis 2A, était parmi eux, affichant la traditionnelle ceinture rouge corse traditionnelle que portaient les anciens : « Cette messe est magique. C’est dans la culture corse d’être là et c’est un honneur d’avoir pu y participer ». Après la célébration, départ de la procession qui a mené une foule s’étalant en rangs serrés jusqu’à l’hôtel de ville. Sur quelque 280 mètres derrière la statue de la Sainte-Barbe, des ecclésiastiques, des sapeurs-pompiers de tous grades, des élus, des représentants de différentes confréries arborant leurs tenues traditionnelles aux couleurs variées… Bref, une belle mosaïque de personnes venues d’un peu partout dans le monde. Un spectacle qui a agréablement surpris et ravi les touristes attirés par cette manifestation.

Martine Debette