Agenda
août 2014
Evènement
Aucun évènement à venir
Session nationale: Résilience et sécurité sociétales
  • Evènements
Handball : 6e Championnat de France
  • Evènements
VTT sapeurs-pompiers : Championnat de France 2014
  • Evènements
Escalade sur blocs SP : BLEAU 2014
  • Evènements
Ensosp : formation à la Gestion de crise
  • Evènements
 

Organisation

L'organisation des secours concerne la répartition, les moyens et le personnel des différents centres de secours qui assurent le maillage du territoire national.

En France, les services d'incendie et de secours sont organisés : 

Au niveau de la commune : 

Le Maire est responsable de la sécurité dans sa commune. Chaque commune est protégée par un Centre de secours (CS), qui peut être situé dans une commune voisine, ou plusieurs selon son importance. Si un même centre de secours défend plusieurs communes, il peut aussi exister des centres de première intervention (CPI), plus petits.

Au niveau du département :

Le service départemental d'incendie et de secours (SDIS) est dirigé par un officier supérieur de sapeurs-pompiers et placé sous la double autorité du Préfet (gestion opérationnelle) et du Président de son Conseil d'administration (pour la gestion administrative et financière). Le SDIS est chargé de l'analyse des risques et de la mise en place des moyens de secours. Il organise l'activité de l'ensemble des centres de sapeurs-pompiers du département. Son centre opérationnel (CODIS) veille 24h/24 et coordonne les différentes interventions.

Au niveau national : 

Les sapeurs-pompiers sont placés sous la tutelle du ministère de l'Intérieur - Direction générale de la sécurité civile et de la gestion des risques (DGSCGC). Cette direction est chargée de prévenir les risques naturels et technologiques et de coordonner les secours en cas de sinistre très importants.

Les centres d'incendie et de secours 

Ce sont les unités territoriales chargées principalement des missions de secours. Ils sont créés et classés par arrêté du préfet en centres de secours principaux, centres de secours et centres de première intervention, en fonction du schéma départemental d'analyse et de couverture des risques (SDACR) et du règlement opérationnel, et conformément aux critères suivants : 
  • Les centres de secours principaux (CSP) peuvent assurer simultanément au moins un départ en intervention pour une mission de lutte contre l'incendie, deux départs en intervention pour une mission de secours d'urgence aux personnes et un autre départ en intervention ;
  • Les centres de secours (CS) peuvent assurer simultanément au moins un départ en intervention pour une mission de lutte contre l'incendie ou un départ en intervention pour une mission de secours d'urgence aux personnes et un autre départ en intervention ;
  • Les centres de première intervention (CPI) peuvent assurer au moins un départ en intervention.

Les effectifs 

Chaque centre d'incendie et de secours dispose, selon la catégorie à laquelle il appartient, d'un effectif lui permettant au minimum d'assurer la garde et les départs en intervention dans les conditions ci-dessus définies. Cet effectif est fixé dans le respect des dispositions des guides nationaux de référence, du schéma départemental d'analyse et de couverture des risques et du règlement opérationnel.
  • Les personnels de garde sont susceptibles de partir immédiatement en intervention ;
  • Les personnels d'astreinte sont susceptibles de partir en intervention dans un délai fixé par le règlement opérationnel.

Le règlement opérationnel 

Il est arrêté par le préfet, après avis d'un comité technique départemental, de la Commission administrative et technique des services d'incendie et de secours et du conseil d'administration.  Ce règlement fixe les consignes opérationnelles relatives aux différentes missions des services d'incendie et de secours et détermine obligatoirement l'effectif minimum et les matériels nécessaires, dans le respect des prescriptions suivantes : 
  • Les missions de lutte contre l'incendie nécessitent au moins un engin pompe-tonne et six à huit sapeurs-pompiers ; 
  • Les missions de secours d'urgence aux personnes nécessitent au moins un véhicule de secours aux asphyxiés et blessés et trois ou quatre sapeurs-pompiers ; 
  • Pour les autres missions, les moyens doivent être mis en oeuvre par au moins deux sapeurs-pompiers. 
Le règlement opérationnel détermine aussi les véhicules pour lesquels l'armement peut être différent de ceux définis ci-dessus. Le règlement opérationnel est publié aux recueils des actes administratifs de la préfecture et du service départemental d'incendie et de secours; il est notifié à tous les maires du département.
          ...