Casques balistiques et gilets pare-balles pour les... sapeurs-pompiers

Opérationnel - Le 23 septembre 2016

[MAGAZINE] Pour répondre à la menace d’attentat terroriste, les Sdis se voient désormais proposés du matériel jusqu’ici réservé aux forces de sécurité publique.

gilet pare-bale

Dans le cadre de la réponse opérationnelle face à une tuerie de masse, «la nature des équipements adaptés peut aller jusqu’au port par les sapeurs-pompiers d’un «pack de protection individuel» (gilets porte-plaques et casque balistique)». C’est ce qu’indique la note opérationnelle «tuerie de masse» diffusée le 8 juin 2016 par la Direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises (DGSCGC) du ministère de l'Intérieur.

Face à ce nouveau besoin, les industriels présentent du matériel dédié aux sapeurs-pompiers. MSA, qui fournit déjà des casques pare-balles pour la gendarmerie et la police française, expose son modèle TC Forces spéciales V2 à l’intention des services d’incendie et de secours. Ce casque balistique de couleur noire, d’un poids de 4,5 kg, est doté d’un bavolet et d’un écran pare-balles. Prix à l’unité : 850 euros.

Plusieurs industriels présentent également des gilets pare-balles estampillés «sapeurs-pompiers». C’est le cas de l’entreprise VTN qui les a intégrés à son catalogue en début d’année.

 

SP Mag / Eric Leroy-Terquem
Photos : Groupe Mark