Interview du co-président de MedecinDirect, François Lescure

Santé - Le 18 novembre 2020

François Lescure, co-président fondateur de MedecinDirect répond aux questions que vous vous posez sur le fonctionnement de la téléconsultation : les avantages mais aussi les craintes que chacun peut avoir sur ce nouveau dispositif.

Ce service peut-il remplacer le médecin traitant ?

Cette question est récurrente mais elle ne répond pas aux besoins exprimés par les patients qui sont confrontés à des difficultés liées à la désertification médicale.

Un tiers des français estime qu’il est difficile d’avoir accès à des soins médicaux et à des professionnels de santé. Parmi les raisons invoquées : la distance qui sépare chaque personne d’un médecin généraliste ou spécialiste, le nombre insuffisant de praticiens à proximité ou encore le délai nécessaire pour obtenir un rendez-vous (72 heures en moyenne pour un généraliste et 61 jours en moyenne pour un spécialiste).

Le médecin traitant fait lui aussi de la téléconsultation mais le problème c’est que le temps médical disponible n’est pas extensible. Le nombre de praticiens par habitant diminue, tout comme le nombre d’heures travaillées, et la moyenne d’âge ainsi que le nombre de départs à la retraite augmentent.

Ce déséquilibre entre la demande et l’offre de soins devient préoccupante. Du côté des patients, la population augmente et vieillit (1 français sur 4 aura 65 ans ou plus en 2040), intensifiant ainsi le nombre de malades chroniques et donc le recours aux soins programmés ou non.

En conclusion, la téléconsultation ne remplace pas le médecin de terrain mais peut lui permettre d’organiser son temps différemment, peut permettre d’éviter des déplacements parfois inutiles. Pour augmenter le temps médical, il faut que toutes les moyens disponibles soient mis au service de la prise en charge efficiente des patients et les plateformes de télémédecine comme MédecinDirect sont la pour soutenir et aider la médecine territoriale, pas se substituer à elle.

Pour en savoir plus

Quel est l’impact de la crise sanitaire sur votre activité ?

Nous avons enregistré une hausse des consultations de près de 200 % en moyenne (500 % au plus haut de la crise) par rapport aux mois précédents. Les délais de prise en charge sont néanmoins restés maîtrisés.

Pour ce faire, MédecinDirect a activé son “Plan Blanc” médical. Déclenché en cas de très forte affluence, le “Plan Blanc” mobilise l’ensemble des médecins et les équipes support à n'importe quel moment de la journée, selon leurs disponibilités. Ceci vient s'ajouter au système classique de rotation par astreintes (nos médecins se relaient 24h/24 et 7j/7 sur la plateforme).

De plus,  pour contribuer à l’effort national de lutte contre cette pandémie, la Direction Médicale de MédecinDirect a :

  • Recruté plus de 20 nouveaux médecins (généralistes et spécialistes) et reçu de nombreuses propositions d’aides spontanées de professionnels de santé mobilisés le temps de la pandémie
  • Élaboré un guide de prise en charge du COVID-19 pour l'ensemble de l'équipe médicale afin d'assurer une prise en charge uniforme et coordonnée,
  • Rédigé une FAQ dédiée au COVID-19, mise à jour de manière quotidienne,
  • Créé des canaux de communication dédiés au COVID-19 afin de faciliter l'échange entre les médecins

Pensez-vous que la téléconsultation médicale va entrer dans les usages et que les patients vont continuer à l’utiliser ?

Oui, très certainement. Patients et médecins ont dû y avoir recours tout au long de la crise et finalement, tout s’est bien passé. D’ailleurs, la télémédecine a probablement permis de diminuer le recours aux urgences déjà débordées.

Patients et médecins ont pu découvrir les avantages de cette pratique médicale et tout le monde a semblé très satisfait. En tout cas, les témoignages reçus par les patients pendant la crise nous confortent dans l’idée que le service rendu a été particulièrement apprécié. Mêmes les quelques craintes liées à la sécurité des données ou encore à la qualité de prise en charge ont largement été levées. Vous pouvez retrouver les commentaires de nos utilisateurs sur notre page Trustpilot.

Cette consultation à distance ne risque-t-elle pas de déshumaniser la relation patient/médecin ?

Il est bizarre de voir à quel point tout le monde a utilisé la visio en famille ou sur le plan professionnel sans pour autant considérer que cela déshumanise la relation entre les hommes. Au contraire, nous étions tous ravis de pouvoir se rapprocher, même au travers d’un smartphone ou d’un ordinateur, mais nous serons contents aussi de pouvoir échanger physiquement. Les deux ne s'excluent pas et la crise nous a montré que la technologie doit être au service de l’homme, elle ne substitue pas à la relation humaine, fut-elle à distance.

François Lescure

La téléconsultation, un reel bénéfice pour nos sapeurs-pompiers volontaires ou professionnels

« Nos adhérents sont des hommes et des femmes qui s’investissent sans compter. Les temps de vie et l’organisation familiale ne permettent pas toujours de consulter un médecin sur les horaires proposés. Ils sont également très sensibles et sensibilisés aux problématiques de surcharge des urgences pour de simples consultations  et ce service présente un réel bénéfice pour nos sapeurs-pompiers volontaires ou professionnels qui exercent et vivent dans des zones où les professionnels de santé sont peu nombreux. Enfin, nos adhérents se déplacent régulièrement, y compris en congés et nous nous devons de leur apporter de la sérénité et ce service peut alors être plus qu'utile même de l'étranger. »

Alain BOULOU, président de la Mutuelle nationale des sapeurs-pompiers de France.


Partager cet article :