Sapeur-pompier militaire

Les 8.500 sapeurs-pompiers de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) et les 2.400 sapeurs-pompiers du Bataillon de marins pompiers de Marseille (BMPM) sont des sapeurs-pompiers militaires. Sans oublier les unités militaires de la sécurité civile (UIISC). Leur organisation et leurs méthodes de recrutement leurs sont propres.

La Brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP)

Crée par Napoléon 1er le 18 septembre 1811, la brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) assure la sécurité des civils de Paris et sa petite couronne dans trois domaines d’action : le secours à la personne, le risque technologique urbain et la lutte contre le feu.

Considérée comme le plus grand corps de sapeurs-pompiers d’Europe, les 8.500 hommes et femme de la brigade font face à des dangers propres à leur territoire : la capitale française, et principalement aux risques technologiques urbains.

Quelques chiffres

  • 8.500 militaires : dont 70% des jeunes recrues sont issues de province
  • 442.862 interventions en 2014
  • 2.124.362 appels recus en 2014
  • Protège son territoire grâce à ses 71 centres de secours (CS), 2 centres de secours nucléaires, radiologiques, biologiques et chimiques (NRBC) ainsi que 3 centres nautiques.
  • 3 groupements d’incendie et de secours (GIS), 1 groupement des appuis et de secours (GAS), 1 groupement des soutiens et de secours (GSS) et 1 groupement de formation-instruction et et des secours (GFIS).
  • Défend la capitale et 124 communes dans les départements de Paris, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne.
  • Assure la sécurité de 7 Millions d’habitants

Recrutement

Pour tout savoir sur le processus de recrutement, le parcours professionnel, les contrats et la formation, consulter : www.pompiersparis.fr 

 

En savoir plus sur la brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) :

Le Bataillon de marins-pompiers de Marseille (BMPM)

Crée le 29 juillet 1939, le Bataillon des marins-pompiers de Marseille (BMPM) est chargé de la prévention et de la protection des personnes, des biens et de leur environnement.

Scindé en deux groupements (nord-sud), et sous la direction d’un état-major, le bataillon a réparti ses moyens opérationnels en prenant en compte les risques identifiés sur chaque zone et s’adapte aux évolutions de son territoire.

Quelques chiffres

  • 2.400 militaires et 100 civils
  • 115.000 interventions chaque année, un départ toutes les cinq minutes
  • 417 véhicules d’intervention
  • 11 engins nautiques
  • 29 sites dont 17 centres d'incendie et de secours

Recrutement

Les marins-pompiers intègrent une unité militaire de la marine nationale.

Pour tout savoir sur le processus de recrutement, le parcours professionnel, les contrats et la formation, consulter le site web des marins pompiers de Marseille.


BMPM: clip des marins pompiers de Marseille 

En savoir plus sur les marins pompiers de Marseille (BMPM) :

Unités militaires de la sécurité civile

Les unités d’instruction et d'intervention de la Sécurité civile (UIISC) interviennent lors de crises majeures à la demande des préfets. Ces spécialistes des catastrophes naturelles et technologiques sont des militaires affectés au sein du ministère de l’intérieur. Trois unités en France: Nogent-le-Rotrou, Brignoles et Corte.

Recrutement

  • nationalité française,
  • casier judiciaire vierge,
  • 18 ans révolus et moins de 26 ans
  • être titulaire d’un BEPC, d’un BEP et d’un CAP, peu importe la spécialité

Contrats de 1 à 5 ans renouvelables.

En savoir plus sur les UIISC :


Partager cet article :


Devenir
sapeur-pompier

Sapeur-pompier volontaire

Sapeur-pompier volontaire Sapeur-pompier volontaire

En savoir plus
Sapeur-pompier professionnel

Sapeur-pompier professionnel

En savoir plus
Jeune sapeur-pompier

Sapeur-pompier Sapeur-pompier

En savoir plus