Candidature de Grégory Allione à la présidence de la FNSPF : programme 2018-2021

Institutionnel - Le 14 septembre 2018

Candidat à la présidence de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF) et de l'Oeuvre des pupilles orphelins de sapeurs-pompiers de France (ODP), le colonel Grégory Allione, directeur départemental du service d'incendie et de secours des Bouches-du-Rhône et membre de l'Union régionale Sud-méditerranée a présenté, jeudi 13 septembre 2018, son programme pour la mandature 2018-2021. Les grands électeurs seront invités à voter vendredi 28 septembre 2018, lors du 125e congrès national des sapeurs-pompiers de France, à Bourg-en-Bresse (Ain).

Une ambition de sécurité civile

Chères et chers collègues de la communauté des sapeurs-pompiers de France,
Chères Présidentes et chers Présidents des unions départementales et régionales,
Chères Électrices et chers Électeurs de la Fédération et de l’Œuvre,
Sapeurs-pompiers de France,
Chères et chers collègues des Sdis et des Unions,

 

Comme évoqué lors de nos assises, l’audace ne vaut rien sans le travail d’équipe et l’apport quotidien de détermination, de générosité, de bravoure et d’engagement dont vous faites preuve. Je vous livre ici comme évoqué au mois de juin dernier le socle de mon engagement et le moteur de mon combat : la famille des sapeurs-pompiers de France que je défendrai envers et contre tout, partout où ce sera nécessaire.

En 2017, avec Éric Faure, à l’occasion des élections présidentielles, législatives et sénatoriales, nous avons bâti et porté collectivement, une vision stratégique déclinée en propositions d’actions concrètes pour faire face aux enjeux de sécurité civile de notre pays. Ce document restera bien sûr la clef de voute de tous nos messages et de tout notre programme. Il est le vôtre. Il est le nôtre. Il est celui de la Fédération pour les trois prochaines années. Il se complète de toute évidence des propositions de la Mission Volontariat, que je porterai haut. En complément, les enjeux de modernité et de solidarité pour notre réseau associatif doivent également nous mobiliser autour d’ambitions nouvelles et collectives.

Celles que je vous présente ici puisent autant dans nos valeurs profondes et dans l’Histoire de notre Fédération, que dans l’actualité des défis qui se présentent à nous aujourd’hui. Je suis déterminé à ce qu’ensemble nous portions notre vision, notre projet jusqu’aux plus hautes instances de décision nationales et européennes. Nous aurons collectivement la charge de leur déclinaison dans tous nos territoires.

Je veux que la communauté des sapeurs-pompiers de France soit accueillante et rayonnante tant par notre savoir-être que par notre savoir-faire, au bénéfice de la population que nous aimons tant servir !

Vous l’aurez compris, j’ai de l’ambition. Je l’assume parfaitement. Car l’ambition, historiquement dans la Rome antique, c’est porter et défendre une cause. Ma cause, c’est la communauté des sapeurs-pompiers de France.

Pour que cette ambition fasse écho dans l’ensemble de notre Fédération et de nos Unions et qu’elle soit le moteur de notre action commune, je donne rendez-vous aux Grands Électeurs le vendredi 28 septembre à Bourg-en-Bresse, dès 11h, pour voter massivement et ainsi contribuer directement à notre réussite collective. Je compte personnellement sur vous toutes et tous pour donner toute sa force à notre famille des sapeurs-pompiers de France.

 

Tous ensemble, nous irons encore plus loin ! Nous en avons le devoir.

Colonel Grégory Allione

Candidat à la présidence de la FNSPF et de l'ODP

Cinq grands axes du programme du colonel Grégory Allione pour la présidence de la FNSPF et de l'ODP (mandat 2018-2021)

Porter l'engagement altruiste

Au sein de notre réseau associatif

  • Faire des sapeurs-pompiers les principaux contributeurs à l’objectif du président de la République de former 80 % de la population aux gestes qui sauvent d’ici 2022, dans la conception et le pilotage au niveau national comme dans la mise en œuvre de proximité.
  • Aider concrètement notre réseau à se mobiliser pour développer les actions de prévention et d’éducation du citoyen face aux risques (PECFR), et à développer les formations aux comportements qui sauvent :
    • renforcer le rôle, la formation, l’animation et la complémentarité des délégués PECFR et Secourisme,
    • multiplier les opportunités en ouvrant accès à de grands réseaux partenaires,
    • faciliter les actions de terrain notamment en consolidant et enrichissant la collection d’outils pratiques mis à disposition des Unions.
  • S’adresser à la jeunesse,
    • en poursuivant le développement des sections de JSP et en valorisant leurs animateurs.

Dans notre mission de sécurité civile

  • Maintenir notre maillage territorial de proximité.
  • Œuvrer à la déclinaison et au suivi des mesures préconisées par la Mission volontariat, en particulier :
    • agir pour un choix politique clair en faveur du volontariat comme un engagement altruiste et contre toute forme de professionnalisation à temps partiel,
    • obtenir une exemption ou une dérogation des SPV du champ d’application de la directive européenne sur le temps de travail,
    • promouvoir le développement de réserves sapeurs-pompiers.
  • Garantir la reconnaissance de l’engagement et des compétences des SPP en matière de carrière (filière, continuité statutaire en cas de mobilité) et lors de la réforme des retraites.
  • Positionner et renforcer les PATS dans leur participation aux différentes instances des Sdis (CATSIS, CASDIS).
  • S’adresser à la jeunesse,
    • en renforçant les liens avec l’Education nationale pour toucher un maximum d’élèves,
    • et en devenant des acteurs majeurs du Service national universel.

Protéger et être solidaire

Au sein de notre réseau associatif

  • Améliorer et renforcer notre réseau protecteur et solidaire face aux aléas de la vie et de l’activité sapeur-pompier, en particulier par :
    • de nouveaux outils de protection sociale, y compris dès le niveau de l’amicale, et de la mutualisation,
    • la concrétisation du projet de guichet social national unique à travers l’ODP,
    • l’intégration automatique du CFA dans l’adhésion fédérale
  • Contribuer au renforcement de la complémentaire santé et de la couverture prévoyance de la communauté des sapeurs-pompiers
  • Faire de la bienveillance le maître-mot de nos actions, et notamment renforcer l’accompagnement, autant matériel que moral, de nos collègues blessés ou en difficulté au-delà de l’urgence, dans la durée.
  • Approfondir les liens avec les ONG et associations de solidarité internationale de sapeurs-pompiers.

Dans notre mission de sécurité civile

  • Favoriser le renforcement par la réglementation et par les moyens matériels, de la protection des sapeurs-pompiers en intervention, tant en termes d’équipements que contre les agressions, les fumées, et en milieux hostiles.
  • Contribuer à prévenir, repérer et prendre en charge les accidents et maladies, en particulier les risques psycho-sociaux et les risques routiers.
  • Inciter et accompagner chaque sapeur-pompier dans sa sécurité individuelle car chacun, en assurant sa propre sécurité, participe par un cercle vertueux à la sécurité collective.
  • Donner une place et une mission adaptée dans nos Sdis à nos collègues inaptes opérationnels suite à un accident ou maladie.

Proposer et agir avec force

Au sein de notre réseau associatif

  • Créer en lien avec les Unions, les conditions d’une plus grande intégration, implication et interaction avec toutes les amicales au sein du réseau fédéral :
    • s’organiser pour mieux connaître, s’adresser et mobiliser les amicales,
    • valoriser leur rôle pour susciter leur implication et leurs bonnes pratiques,
    • concevoir des outils et services pour accompagner leurs présidents.
  • Et parce que notre force ce sont nos Unions, les aider à accentuer leurs actions d’influence et de défense des intérêts des sapeurs-pompiers dans les territoires, en complémentarité avec les actions de la FNSPF au niveau national.
  • Diversifier les partenariats avec les entreprises et institutions, autour de valeurs et d’intérêts communs, afin de démultiplier l’efficacité réciproque de nos messages et actions au bénéfice des sapeurs-pompiers et des causes qu’ils défendent.
  • Poursuivre la transformation de notre Congrès national comme rendez- vous incontournable, tant politique que technique et industriel, pour l’ensemble des acteurs français et européens de la sécurité civile.

Dans notre mission de sécurité civile

  • Relever les 8 défis identifiés ensemble en 2017 pour notre sécurité civile (effectifs, proximité, faire des sapeurs-pompiers des acteurs menants dans le domaine du SUAP, nouvelles menaces, innovation, prévention et formation de la population, gouvernance et finances) en concrétisant les 32 propositions du document d’interpellation des candidats à l’élection présidentielle, d’ici la fin du quinquennat.
  • En lien étroit avec nos collègues étrangers, en particulier européens, agir de concert auprès des instances internationales pour assurer la prise en compte des positions qui nous concernent, en particulier la Directive européenne sur le temps de travail, mais aussi la normalisation et le mécanisme européen de protection civile.
  • Créer de nouvelles relations entre les sapeurs-pompiers et les acteurs industriels de la sécurité civile, et avec le monde de l’entreprise en général, notamment autour de la sécurité incendie.

S'ouvrir et accueillir encore davantage

Au sein de notre réseau associatif

  • Favoriser la diversité des acteurs et des profils susceptibles d’intervenir dans les actions associatives.
  • Créer de nouvelles formes d’actions, de services aux adhérents et d’événements associatifs tels que le Festival ODP, susceptibles d’attirer tous les profils de participants et de bénévoles.
  • Refléter notre diversité au sein des instances fédérales (CE, CA, commissions…), en garantissant une représentation féminine, et en organisant une représentation des PATS et des JSP.
  • Renforcer la juste place accordée à nos Anciens et à nos familles dans nos activités, et leur implication dans nos actions.
  • Fédérer les pompiers privés (entreprises, aéroports…) en développant les échanges avec eux.
  • Favoriser l’intégration et l’implication des équipes salariées de notre réseau aux côtés et en complémentarité avec les acteurs bénévoles de notre communauté.

Dans notre mission de sécurité civile

  • Renforcer la complémentarité de nos ressources humaines SPV, SPP et PATS.
  • Concrétiser les propositions de la Mission Volontariat pour diversifier les recrutements : accélérer la féminisation de nos effectifs, attirer la jeunesse notamment via le Service national universel, s’adapter pour accueillir les profils atypiques…
  • Accentuer la coproduction SDIS-UDSP dans ces domaines.
  • Intensifier les relations avec nos homologues européens, les échanges de pratiques, les retours d’expérience tant pour faire rayonner notre savoir-faire que pour s’enrichir de celui de nos collègues.

Entreprendre et innover

Au sein de notre réseau associatif

  • Imaginer de nouvelles formes de services répondant aux besoins actuels des unions, des amicales et aux attentes des nouvelles générations d’adhérents.
  • Mutualiser et optimiser nos moyens et ressources à travers l’ensemble du réseau (Unions, FNSPF, ODP, MNSPF…), dans un objectif d’économies partagées et d’efficacité - notamment équipes salariées et bénévoles, outils numériques…
  • Concrétiser et déployer un pôle économique fédéral, avec des parte- naires au savoir-faire reconnu, permettant de développer une offre de qualité en termes de services, de formations et d’outils aux unions et amicales, aux Sdis, aux sapeurs-pompiers, mais aussi aux autres acteurs concernés par les secours et la sécurité, tels que les entreprises.
  • Créer au niveau fédéral des opportunités de nouvelles ressources pour les Unions et amicales, à l’image du projet de sites de commerce en ligne pour les Unions et des nouvelles opportunités de sensibilisation et formation auprès des entreprises partenaires par exemple.
  • Poursuivre et accélérer la transformation digitale de notre Fédération pour créer la communauté Sapeurs-pompiers de France 3.0.

Dans notre mission de sécurité civile

  • Approfondir et partager avec les autres acteurs concernés nos savoirs, nos savoir-faire dans les domaines du SUAP, des nouvelles énergies, des nouvelles mobilités, ou encore de la sécurité incendie.
  • Développer fortement notre capacité à produire et diffuser de la doctrine et de la prospective, en particulier via nos publications valorisant la qualité, l’expérience et la technicité des sapeurs-pompiers: études, ouvrages, magazines, plateformes numériques, formations en ligne...
  • Impulser la généralisation de plateformes communes 112 de gestion des appels d’urgence.
  • Contribuer au déploiement réussi des nouveaux systèmes d’information et de communication opérationnelle.
Colonel Grégory Allione, candidat à la présidence de la FNSPF et de l'ODP

Qui je suis ?

Comme la majorité d'entre nous, j'ai été sapeur-pompier volontaire dans mon village, dans l'un de ces centres de secours communaux où l'on prend plaisir à se retrouver et à s'engager. J'avais à peine 17 ans. 

 

C'est une époque, qui semble déjà si lointaine tant notre réseau a progressé depuis. L’ambulance et les équipements étaient parfois financés par l’amicale – le Sdis n’existait pas. Nous devions alors nous débrouiller. Depuis, je vis un bonheur au quotidien : j’ai fait de ma passion mon métier.

J’ai dès ce premier engagement compris l’importance de notre réseau fédéral, et surtout, sa force ! La force de sa solidarité d’abord – le 21 juin 1990, lorsque trois de mes camarades étaient terrassés par un feu de forêt. L’émotion douloureuse, toujours la même malgré les années, face à ceux d’entre nous qui partent trop tôt – face aussi à ceux qui, blessés, souffrent encore longtemps après la catastrophe – mais aussi l’émotion de voir la mobilisation de tous, y compris bien sûr les présidents de mon Union, de la Fédération et de l’ODP pour nous accompagner.

Dès lors, je me suis pleinement investi dans ce réseau formidable, en tant que trésorier d’amicale, puis administrateur d’Union. Ce qui m’a permis de me rendre compte de l’importance de son autre force : grâce à ce réseau nos voix ne font qu’une pour défendre nos intérêts et ceux de la population que nous protégeons. En 2003, j’ai été élu au Conseil d’administration fédéral ; j’allais suivre Richard VIGNON qui succédait à Daniel ORY. J’ai aussi été amené à servir l’Etat et y porter la voix des sapeurs-pompiers, à la DGSCGC puis au cabinet du ministre de l’Intérieur. Je suis fier et reconnaissant d’avoir servi l’Etat au plus proche.

Dans le cadre de mon mandat, comme depuis toujours, je n’oublierai jamais qui je suis, ni d’où je viens. Toutes ces expériences successives m’ont été très utiles en tant que membre du Comité exécutif depuis 2015 aux côtés d’Eric FAURE, et le seront encore davantage, j’en suis sûr, pour guider nos actions des années à venir.

Colonel Grégory Allione

Candidat à la présidence de la FNSPF et de l'ODP

Infographie - Parcours et engagement du candidat à la présidence de la FNSPF et de l'ODP Grégory Allione

Partager cet article :

Télécharger le programme 2018-2021 de Grégory Allione